Aller au contenu

Comment choisir son disjoncteur différentiel ?

    Le disjoncteur différentiel est l’élément important qui se trouve dans le tableau électrique. C’est un dispositif de protection. Dans la pratique, on trouve plusieurs types de disjoncteurs. Le premier est le disjoncteur général ou de branchement, le second est le disjoncteur divisionnaire et le tout dernier, le disjoncteur différentiel. Si nous avons listé ces trois disjoncteurs, c’est tout simplement parce que le disjoncteur différentiel a un fonctionnement qui s’apparente à un disjoncteur classique et à l’interrupteur différentiel. Comment faire pour choisir son disjoncteur différentiel ? Quelques éléments de réponse dans cet article.  

    Pourquoi faire installer un disjoncteur différentiel ? 

    Le disjoncteur différentiel joue un grand rôle dans l’installation électrique qui se trouve dans votre bien immobilier. En effet, en cas d’anomalie, le disjoncteur coupe l’alimentation électrique sur une partie de l’installation. Les anomalies recensées sont, entre autres, les fuites de courant, les surcharges électriques, le court-circuit ou encore un défaut d’isolement.

    La coupure survient pour protéger les appareils branchés et l’installation en général. Le rôle du disjoncteur différentiel est de protéger les personnes qui se trouvent à l’intérieur ou à l’extérieur du bien immobilier contre les risques d’électrisation, d’éviter que les appareils ne soient endommagés et que les câbles ne surchauffent.  

    Le choix en fonction du calibre

    Le calibre indique l’intensité maximale que votre équipement peut supporter. Cette intensité est exprimée en ampères (A). Aussi, il est important que vous vérifiiez deux autres informations. Il s’agit de la sensibilité de votre appareil exprimée en milliampères (MA) et du type de circuit que vous souhaitez protéger.

    Dans ce dernier cas, un électricien professionnel doit examiner vos installations afin de déterminer la nature du courant qui circule dans votre maison ou dans vos locaux de bureau (courant alternatif ou courant continu). Cet expert doit aussi tenir compte du nombre d’appareils à protéger.  

    Le type de circuit à protéger

    Dans la plupart des installations, les disjoncteurs qui sont utilisés sont de type différentiel AC. Mais, il peut arriver que l’électricien vous recommande d’installer un différentiel A. Ceci arrive lorsque vous voulez protéger les appareils comme les plaques de cuisson, les lave-linges et éventuellement les prises de recharge pour les véhicules électriques. Toutefois, si vous avez des appareils qui sont très sensibles aux coupures de courant, faites installer les disjoncteurs différentiels à haute immunité.  

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *